Ancien condominium franco-britanique sous le nom de Nouvelles-Hébrides, le Vanuatu a obtenu son indépendance en 1980. L’archipel est constitué d’environ 80 iles (dont à peine une vingtaine sont habitées).

Des iles volcaniques

L’archipel, sur la partie la plus à l’ouest de la “ceinture de feu du Pacifique”, est connu pour son activité volcanique. La lave est plutôt fluide et les volcans sont moins dangereux que d’autres de la même ceinture de feu.

A 360 m d’altitude, sur l’ile de Tanna, le Yasur est un des volcans les plus accessible au monde par un sentier bien aménagé que l’on parcourt en une trentaine de minutes. Le volcan est en activité permanente depuis plus de 800 ans (selon Global Volcanism Program). Le premier visiteur européen était James Cook en 1774.

Les éruptions sont uniques : une sorte de Stromboli puissance 10. Le volcan “explose” une dizaine de fois par heure: les gaz expulsent des “bombes” de lave fluides à une centaine de mètres de hauteur ou plus selon l’activité. Heureusement, la plupart des paquets de lave retombent dans le cratère. De nuit, c’est un feu d’artifice permanent et absolument fascinant. 

L’ile volcan d’Ambrym est tout aussi spectaculaire, en plus dramatique. Sa caldeira culmine à 1200 m d’altitude et est accessible en cinq ou six heures d’ascension à travers une magnifique forêt primaire. La caldeira elle même consiste en une plaine de cendres dominée par des cônes de scories ravinés par les pluies. Le clou du spectacle est constitué par des lacs de lave bouillonnants d’une centaine de mètres de diamètre visibles au fond de puits verticaux impressionnants. Il faut cependant savoir que ces lacs se sont vidés en 2018 et ne sont pas encore réapparus !

Tanna n’est pas seulement le nom d’une ile c’est aussi le titre d’un film sorti en 2015 qui raconte un amour impossible confronté à un conflit inter-tribal sur les pentes du Yasur. Et les habitants des villages voisins du volcan exécutent toujours de nos jours des danses traditionnelles devant les groupes de touristes.

 Des iles paradisiaques

Comme d’autres iles du Pacifique, le Vanuatu possède des plages de rêve bordées de lagons coralliens. Mais si vous choisissez les iles du nord (Bank islands) plutôt qu’Espiritu Santo, le seul risque sera d’avoir les plages pour vous seul·e·s. Les atteindre est une aventure en soit, les pistes d’aviation n’étant accessibles qu’en Twin Otters ou autres petits avions à hélice.

Bien d’autres activités sont possibles comme le snorkeling, la baignade dans des cascades, la randonnée ou la découverte des cultures locales en échangeant avec les habitants.

Un voyage dans ces contrées lointaines ne s’oublie pas.